LE CIEL COMME UN ORIGAMI

J.L. Roux, Les Affiches, février 2015

Il y a le bleu du ciel ; et il y a sa mise en plis. BLUX a fait de la lumière son matériau de prédilection. Le ciel est la matière même ; et BLUX plie le ciel comme un origami. Ancien élève de l’Ecole d’architecture de Grenoble (et de celle de Barcelone), l’artiste conçoit la lumière comme un volume. Il la sculpte, il la modèle, il la casse, il la courbe, il la rabat sur elle-même ainsi qu’on le ferait d’une feuille de papier ou d’un morceau de carton.

Depuis longtemps, BLUX photographie et filme des morceaux de ciels – le passage des nuages dans le bleu du ciel. Ce matériau brut, il le projette sur les murs, les sols et les plafonds. C’est-à-dire qu’il plaque l’immensité du monde extérieur dans les dimensions contraintes de nos intérieurs…

« De la perception sensorielle et du rapport à l’espace… »

Parcours artistique

L'espace s'investit et se crée. La lumière se pétrit. BLUX, architecte, construit des nuances, des palettes lumineuses. L'œuvre se trouve assurément quelque part entre l'objet et nous, quelque part là où la lumière se diffuse, heurte, se camoufle et ricoche.
Nous sommes des filtres, des agents, des cache-lumière.

BLUX ravit nos pupilles et nous met à l'aise. Comme des enfants nous pouvons jouer des transparences, redécouvrir les mélanges et les interférences. Une archi­texture qui ne peut rien sans nos yeux et nos corps, la lumière comme matière pure... c'est ainsi que l'on devient ombre.

L. Bischoff, critique d'art
CONTACT

+33(0)6 18 83 41 09      e-mail BLUX

© 2017 BLUX-LAB. All rights reserved

Designed and developed by CARACTERISTIC